Dakhla mercredi 17 juillet 2024 Inscription à la newsletter

Recherche

Tombée de rideau sur la 12ème édition du Festival international du film de Dakhla

Après quatre jours riches  de compétitions, de rencontres et de projections de films les différentes commissions du jury ont délibéré sur les résultats des différentes compétitions organisées durant la 12ème  édition du Festival international du film de Dakhla.

C’est ainsi que :

– Le Grand prix  de Dakhla a été attribué au film  »A quand l’Afrique ? » du congolais  David Pierre Fila

– Le Prix spécial du Jury : était su sort  du film  »Goodbye Julia » de Mohamed Kordofani – Sudan  

Le  prix du Meilleur acteur est revenu à : Adil Aba Tourab  pour son film  »Verre de l’amitié », Maroc

Celui de la Meilleure actrice : Siran Riak et Eiman Youssef du film  »Goodbye julia » – Sudan  

Compétition du Long métrage :

Prix du scénario :  »Legacy » de Hassan Hijazi – Liban

Prix de la réalisation : ‘‘Al Banjeri » de Moussa Nasser Al Kindi. Oman.

Prix du Jury :  »L’envoyé de Dieu » de Amina Mamani – Niger

 

Plateforme Dakhla Project  qui est une innovation destiné à soutenir toute sorte de projets de films  et dont la première édition a été  lancée à la clôture du festival . Elle s’est déclinée comme suit :

Le premier prix de 50000 dirhams :

Projet de Ndt Yala,  »la dernière Reine Walo » du Sénégal par Almada Ndiaye

Le deuxième prix est de 30000 dirhams :

Projet :  Soulima du Maroc de Kenza Tazi

Le troisième prix de 20000 dirhams :

Le projet : Headleas de Mohammed Ali Essaghraoui Maroc

La cérémonie de clôture a été marquée par l’hommage rendu à quatre actrices des régions du sud du Royaume en reconnaissance de leurs contributions et de leur performance  artistique sur scène, à la télévision et au cinéma, il s’agit de Fatma El Ghalia Charradi ‘’Dastoura’’, Mayala Bouaamoud, Oulaya Touir, et Fadila El Hamel.

En fin de cette cérémonie, un message de fidélité et de loyalisme a été adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI par le président du festival.

Des entrepreneures mexicaines prospectent les potentialités économiques à Dakhla

Explorer les opportunités économiques de la région de Dakhla-Oued Eddahab c’est ce qu’ont fait16 femmes entrepreneures mexicaines lors  d’une visite de deux jours effectuée à Dakhla. Cette initiative vise à se rendre compte  de la dynamique et du développement que connaissent les provinces du Sud du Royaume et les opportunités d’affaires disponibles. 

L’entrepreneure mexicaine, Blanca Estela Pérez Villalobos a déclaré que la délégation mexicaine, représentant divers secteurs économiques, a exprimé son intérêt pour les opportunités d’investissement et les avantages offerts aux investisseurs. 

De son côté, le président du Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja, a souligné l’importance de renforcer la coopération économique bilatérale et a présenté les opportunités d’investissement ainsi que les projets de développement de la région. 

Lors de cette visite, il a été procédé  à des présentations détaillées des projets d’infrastructures, des opportunités d’investissement et des avantages accordés aux investisseurs. 

Dakhla à l’heure des 14èmes Journées scientifiques du tourisme durable

« Horizons authentiques pour le management du tourisme durable et des loisirs » tel est le thème des travaux des 14èmes Journées scientifiques du tourisme durable qui ont démarré, mercredi à Dakhla.
Initié par l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla, en partenariat avec l’Université Sorbonne Paris Nord, l’Association internationale de management du tourisme durable et le Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, cet événement de trois jours (8, 9 et 10 mai) se veut une occasion pour débattre des défis liés au développement du tourisme durable au niveau mondial.

Un carrefour académique pour explorer les voies possibles d’un tourisme durable et solidaire. C’est ce que constitue  également,  selon ses organisateurs, cette manifestation qui réunit des académiciens et professionnels marocains et étrangers.

Pendant  ce conclave, les participants débattent de plusieurs thématiques axées notamment sur « La place du tourisme durable dans la politique touristique du Maroc », « Dakhla, destination phare de l’Afrique atlantique » et « La diplomatie environnementale: La coopération internationale pour un tourisme durable et inclusif.

Investissements dans la région de Dakhla: El Khattat Yanja tente de séduire à Madrid

Contrairement à ce qui a été dit et écrit dans divers medias, le forum économique Maroc-Espagne s’est tenu à Madrid au lieu de Dakhla.

 C’est ainsi que le président du Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja, a invité, mardi 16 avril 2024 à Madrid, les hommes d’affaires et les entreprises espagnols à saisir les opportunités d’investissement offertes par la région, devenue un hub commercial et logistique continental.
«Grâce à sa position géographique stratégique et avantageuse, la région Dakhla Oued-Eddahab est devenue une plaque tournante logistique et commerciale pour l’Afrique et une porte d’entrée pour les grandes entreprises sur le marché africain, avec un potentiel prometteur pour l’avenir», a insisté  M. Yanja lors d’un forum économique de haut niveau organisé dans la capitale espagnole, à l’initiative de la Chambre de commerce de Madrid en partenariat avec l’Ambassade du Maroc en Espagne.
Consacrée de plus en plus comme une «plateforme de création de richesses» grâce à des secteurs en développement continu tels que la pêche, le tourisme, le commerce, l’agriculture et les énergies renouvelables, la région Dakha-Oued Eddahab ,la région est dotée également d’infrastructures de premier ordre qui fournissent les facilités nécessaires pour le développement de toute activité commerciale et économique, a ajouté Yanja
qui a  relevé que l’initiative internationale lancée par SM le Roi Mohammed VI pour promouvoir l’accès des pays du Sahel à l’océan Atlantique vise à faire de la région Dakhla-Oued Eddahab en particulier et des provinces du sud en général un territoire attractif pour l’investissement et ouvrira des perspectives pour renforcer davantage les relations commerciales avec les pays africains frères.
soulignant que  le méga-projet Port de Dakhla Atlantique donnera un élan important aux investissements étrangers.
M. Yanja a invité les hommes d’affaires espagnols à explorer les diverses opportunités offertes par la région qui leur fournit un système d’assistance approprié pour développer leurs affaires dans les meilleures conditions.
« Ensemble, nous pouvons explorer de nouvelles opportunités et œuvrer pour un avenir plus prospère pour nos citoyens », a-t-il soutenu, exprimant sa détermination à approfondir les relations avec les différentes régions espagnoles afin de construire ensemble un avenir meilleur et un environnement plus prospère.

 

Convention de partenariat entre l’Université ouverte de Dakhla et l’Université autonome du Mexique

C’est en présence de l’ambassadeur du Maroc au Mexique, Abdelfattah Lebbar, que le président de l’ l’Université ouverte de Dakhla (UOD)  Driss Guerraoui, et son homologue de l’Université autonome métropolitaine du Mexique (UAM), José Antonio de los Reyes Heredia ont paraphé une convention de partenariat entre les deux universités  dans le but de consolider la coopération dans les domaines de la recherche scientifique et de la formation académique.

La convention  qui a été signée, mardi à Mexico, vise à établir un cadre de coopération entre les deux institutions pour promouvoir l’échange d’expertises et d’expériences et développer les programmes de formation.

. D’une durée de quatre ans renouvelables, la convention prévoit également l’échange de professeurs et d’étudiants, l’organisation de conférences, et le développement de projets de recherche.

Dakhla accueille une nouvelle édition du forum d’affaires Maroc-Espagne

C’est en présence du vice-président de la Chambre de commerce de Madrid, Augusto de Castañeda, et du président de la région de Dakhla, Yanja El Khattat que  l’ambassadrice du Royaume du Maroc  en Espagne, Mme Karima Benyaich, présidera la cérémonie inaugurale de la présente édition du  forum des affaires Maroc- Espagne organisé par l’Ambassade du Maroc en Espagne et la Chambre de Commerce de Madrid et qui devrait se dérouler à Dakhla.
Plusieurs thématiques seront débattues lors de ce forum, dont le Climat des affaires et les opportunités d’investissement entre la région de Dakhla Oued Eddahab et l’Espagne.
Les panels programmés se pencheront, également  sur les opportunités qu’offre  la région de Dakhla Oued Eddahab, avec un focus sur le port de Dakhla, le commerce, l’industrie, le tourisme,  l’aquaculture et l’agriculture.
Le forum connaîtra une forte participation des autorités locales de la région. Le dîner qui  sera  offert aux participants marquera la clôture de l »évènement.
Rappelons que la première édition de ce  forum qui  a eu lieu en 2022 était  organisée par le ministère de l’Industrie et du Commerce. 

Belles perspectives pour développement des provinces du Sahara Marocain avec : la France se dit prête à y investir directement et les USA qui annoncent un vaste programme de financement de projets économiques

Le tabou qui entourait la participation financière de la France aux projets marocains au Sahara est en partie levé. En visite au Maroc, le ministre du Commerce extérieur, Franck Riester, a indiqué que l’Agence française de développement (AFD), , “pourrait être amenée” à financer un projet de ligne à haute tension entre Dakhla et Casablanca.

« C’est la première fois que l’ADF peut se positionner pour proposer des financements dans cette région », souligne une Source diplomatique. Lors de son déplacement au Maroc fin février, le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, a réitéré « le soutien clair et constant de la France » au plan d’autonomie proposé par Rabat en 2007.

Pour sa part, le département d’Etat américain, vient d’annoncer la mise en place d’un programme de financement de projets économiques dans les régions de Dakhla et Laayoune. Ce programme promet aux associations et entreprises éligibles un financement pouvant atteindre les 500.000 dollars, soit près de 5 millions de dirhams.

Cette annonce suppose l’implication, désormais,  du département d’Etat américain  dans l’accompagnement du développement économique du Sahara marocain, à travers un programme de financement destiné aux projets développés dans les régions de Dakhla et Laayoune.

Une publication de la représentation diplomatique américaine à Rabat, souligne que ce financement est maintenant ouvert pour des propositions visant à favoriser une croissance économique inclusive»

Les bénéficiaires recevront aussi une formation à l’entrepreneuriat, dans le but de développer les compétences générales et professionnelles des candidats retenus

Travaux de la troisième session du Conseil d’Administration du Centre Régional d’Investissement de la région Dakhla-Oued Eddahab au titre de l’année 2024

Conformément aux dispositions des chapitres 11 et 13 de la loi 47.18 concernant la réforme des centres régionaux d’investissement et la création de comités régionaux d’investissement unifiés,  se sont tenus au siège de la Wilaya  les travaux   de la troisième session du Conseil d’Administration du Centre Régional d’Investissement de Dakhla-Oued Eddahab au titre de l’année 2024.

Cette séance s’est déroulée en présence du Wali de la région, M. Khalil Ali des élus  et des membres du Conseil.

Après l’allocution d’ouverture du président du conseil d’administration du Centre, le directeur du Centre régional d’investissement de Dakhla-Oued Eddahab a présenté un rapport détaillé indiquant les  performances et réalisations du Centre durant  l’exercice 2024.

Après avoir écoulé les points à l’ordre du jour de la séance qui comprenait :

  • Un éditorial du Président du Conseil d’Administration du Centre.
  • Remise des comptes définitifs par le Directeur Général du Centre Régional d’Investissement.
  • Une présentation du Bureau des Etudes sur l’évaluation des performances du centre.

Les membres du Conseil ont examiné et débattu des contenus les plus importants du rapport  d’audit concernant le travail du centre.

Dakhla accueillera le siège permanent de l’Institut panafricain de développement (IPD)

Contribuer au développement économique, social et culturel des pays africains à travers la recherche scientifique, l’appui-conseil et la recherche formation de cadres africains capables de prendre en charge, à différents niveaux, la responsabilité de l’action à mener avec les populations en vue de promouvoir et d’améliorer leurs conditions de vie. Tels sont les objectifs de l’Institut Panafricain de Développement  dont l’accord relatif à la création a été soumis au gouvernement lors de son  dernier conseil.

Cet accord, présenté par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a été signé à Rabat le 16 janvier 2023, suite à la décision du conseil administratif de l’IPD de changer son siège permanent de Genève à un pays africain.

Aéroport de Dakhla: Le trafic des passagers en hausse de 19% en janvier (ONDA)

Pendant le mois de Janvier 2024, l’Aéroport de Dakhla a enregistré une hausse de 19% du trafic de passagers en comparaison avec la même période de l’année précédente, indique l’Office National des Aéroports (ONDA).

Ainsi, l’aéroport de Dakhla a accueilli 21.135 passagers en janvier 2024, contre 17.769 durant la même période de l’année 2023, précise l’ONDA dans un communiqué.

A l’échelle nationale, le trafic aérien entame l’année 2024 sous de bons auspices avec un volume de trafic commercial de 2.277.827 passagers, en hausse de 15% par rapport à janvier 2023. Un dynamisme tiré par le marché international avec plus de 2 millions de voyageurs, qui représente 91% du trafic aérien global.