Dakhla lundi 08 mars 2021 Inscription à la newsletter

Recherche

La dune blanche

Une des attractions les plus courues de la région se trouve à une trentaine de kilomètres de Dakhla, sur la route de Laâyoune.

Il s’agit d’une imposante dune de sable blanc dressée au milieu du lagon. Une curiosité de la nature à couper le souffle où l’on peut apercevoir des goélands, des mouettes, des flamands roses ou encore des sternes royales. Un site riche mais néanmoins fragile. En effet, continuellement foulée par les touristes, la dune risque de s’affaisser puis de disparaitre, entraînant le déséquilibre de tout un écosystème.

Ami.e.s de Dakhla : Ne grimpez pas sur la dune blanche, contournez-la !

L’île du dragon

L’île du dragon n’a rien d’effrayant contrairement à la créature légendaire dont elle porte le nom. Au contraire.

A marée haute, l’Ile du Dragon trône au milieu de la mer. Les voiles des kitesurfeurs virevoltent par dizaine autour. les eaux de la lagune sont également parmi les plus poissonneuses au Monde.

Que peut-on faire dans ce petit morceau de terre inhabité, accessible à pieds à marée basse ? Les tentations ne manquent pas : escalader le promontoire rocheux et profiter de la vue spectaculaire, s’offrir un bain d’argile blanche (en abondance sur l’île) avant de faire des brasses dans les eaux cristallines, partir à la chasse aux coquillages…

La plage de Porto Rico

C’est sans doute la plage la plus confidentielle du Maroc et une des plus belles !

Pour profiter de son sable blanc d’une rare finesse et son eau émeraude, il faut parcourir une soixantaine de kilomètres au sud de Dakhla.

Porto Rico a la particularité d’être située sur le tropique du cancer, la latitude la plus septentrionale sur laquelle il est possible d’apercevoir le soleil directement au zénith lors du solstice de juin.

La beauté du lieu et son climat idéal attirent les oiseaux migrateurs et, plus récemment, les amateurs de bivouacs.