Dakhla samedi 20 avril 2024 Inscription à la newsletter

Recherche

Dakhla accueillera le siège permanent de l’Institut panafricain de développement (IPD)

Contribuer au développement économique, social et culturel des pays africains à travers la recherche scientifique, l’appui-conseil et la recherche formation de cadres africains capables de prendre en charge, à différents niveaux, la responsabilité de l’action à mener avec les populations en vue de promouvoir et d’améliorer leurs conditions de vie. Tels sont les objectifs de l’Institut Panafricain de Développement  dont l’accord relatif à la création a été soumis au gouvernement lors de son  dernier conseil.

Cet accord, présenté par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a été signé à Rabat le 16 janvier 2023, suite à la décision du conseil administratif de l’IPD de changer son siège permanent de Genève à un pays africain.

Tombée de rideau sur la 10e édition du Raid Solidaire Sahraouiya

Le rideau est tombé sur la  10e édition du Raid Solidaire Sahraouiya. Dans une cérémonie qui s’est déroulée sous la présidence du Wali de la région de Dakhla-Oued Ed-Dahab au Palais des Congrès de Dakhla, le  vendredi soir au Palais des Congrès de Dakhla, il a été procédé à la remise des prix aux gagnantes de la compétition, un tirage au sort au profit de 3 associations et un appel aux dons au profit de SOS Villages d’Enfants Maroc pour la construction de leur premier village à Dakhla.

Le podium de la compétition a été remporté par le binôme Salomé Raffi et Elise Pollini pour l’association sinéquanone, suivies d’Amal Adyel et Narjiss El Fassi pour SOS Villages d’Enfants Maroc. La troisième place a été remportée par Umbyiyie Ernestine et Imoro Rahina Wintina pour l’association FXB Rwanda. 

Quant aux tirage au sort pour les associations, il a été remporté par trois binômes: Admila Eneida Lopes (Cap-Vert) et Fanny Saïda Andriamialisoa (Madagascar) de l’association pour le développement de Fonte Lima (APDFL), Sarah et Amrance Tanteliniaina (Madagascar) de l’association Tsara Fo pour l’aide de Madagascar, ainsi que Marine Gibard et Suzanne Cariant (France) de l’association Golden Blocks. Les gagnantes ont remporté un chèque de 7.000 DHS chacune au profit de leurs associations.

La cérémonie a également connu la signature de deux conventions entre SOS Villages d’Enfants Maroc et deux associations locales de Dakhla pour permettre à leurs jeunes bénéficiaires de profiter des espaces ludiques du prochain Village SOS Dakhla, dont la construction commence bientôt.

Ces associations sont le bureau régional de la ligue marocaine de protection de l’enfance  et l’association Taiba pour les œuvres sociales.

Ces deux conventions ciblent l’échange de connaissance et d’expertise entre les signataires, dans le but d’offrir un meilleur avenir aux enfants et familles bénéficiaires de la région.

Enfin, un appel a dons a été lancé au profit de SOS Villages d’Enfants Maroc, pour le financement du projet de construction de son village de Dakhla, qui compte pour le 6e au Maroc et le 1er dans les provinces du Sud.

Raid Solidaire Sahraouiya :2ème journée, les participantes surmontent 44 km d’épreuves dans le désert de Dakhla

Les épreuves sportives de la 10e édition du Raid Solidaire Sahraouiya, qui se tient du 3 au 10 février à Dakhla, se sont poursuivies. Durant le programme de cette deuxième journée, les 41 équipes ont à parcourir une distance de 44 kilomètres dont une partie dans la pénombre d ‘un désert sans lune.

Après une première journée éprouvante, les participantes se sont retrouvées le lundi sur la ligne de départ habituelle pour effectuer un trajet de 24 km de course d’orientation en VTT, suivie de 3.5 km de course nordique, de 7km de course d’orientation puis de 2.5 km supplémentaires de VTT. L’épreuve sera ponctuée dans la soirée par un trail de nuit de 7 km de long que les participantes effectueront dans la pénombre du majestueux désert de Dakhla, armées de torches frontales et d’une volonté à toute épreuve.

Dakhla accueille du 3 au 10 février la 10eme édition du Raid solidaire Sahraouiya

En plus de la promotion de valeurs humaines comme la solidarité et le dépassement de soi, le raid Sahraouiya accompagne l’association SOS Villages d’enfants, avec comme objectif la construction d’un 6e village au Maroc, précisément à Dakhla. Tels sont les objectifs que se sont fixés les organisateurs du Raid solidaire Sahraouiya dont la 10ème édition se déroulera à Dakhla du 03 au 10 Février à Dakhla.

Le raid féminin Sahraouiya qui souffle, cette année sa 10ème bougie et qui allie défi sportif et valeurs solidaires, a un programme riche et varié qui compte des épreuves telles que le VTT, le trail, la course d’orientation, le trail de nuit, le VTT d’orientation, le Boot Camp, la descente en rappel et bien d’autres surprises.

Ce raid unique dans son genre constitue une magnifique occasion pour les participantes qui disputent les épreuves en binôme, de nouer des liens durables et d’expérimenter les difficultés qui peuvent survenir dans ce genre de compétitions. Le tout, dans une ambiance amicale et où l’amitié et le partage tiennent des places privilégiées.

En plus du soutien des autorités locales et de l’ensemble des participantes, «Sahraouiya» espère lever les fonds nécessaires pour la construction à Dakhla, au Maroc du 6e village d’enfants, nécessaire à l’appui des enfants en situation précaire dans la région.

Dakhla abrite le premier forum scientifique sur la pédagogie de la culture hassanie

Organisé par l’équipe de recherche et de formation dans le patrimoine et la culture du Sahara, en collaboration avec l’Académie régionale d’éducation et de formation et la faculté des sciences de l’Éducation de l’Université Mohammed V de Rabat, le premier forum scientifique sur « la pédagogie de la culture hassanie » a débuté à Dakhla.

Sous le thème « La culture Hassanie dans l’éducation et la formation : réalisations et aspirations », le forum qui déroule pendant trois jours, rassemble chercheurs et universitaires. Le coordinateur général du forum, Il comprendra des sessions sur l’intégration de la culture hassanie dans le système éducatif régional, le défi de l’école de qualité et d’équité, ainsi que les moyens d’établir l’identité culturelle hassanie à travers les programmes éducatifs dans les provinces du sud. Des partenariats institutionnels, associatifs et individuels, ainsi que des initiatives régionales et locales, sont soulignés comme des réussites dans l’intégration de la culture hassanie dans l’éducation.

La séance d’ouverture s’est déroulée en présence des représentants de l’AREF de Dakhla-Oued Eddahab, de la Commission régionale des droits de l’Homme, du Conseil communal de Dakhla, et de chercheurs. Le forum comprendra également la signature du livre « Culture hassanie : Charges éducatives et demande d’intégration dans le système éducatif ».

Hydrogène vert: Taqa prévoit d’investir 100 milliards de dirhams à Dakhla-Oued-Eddahab

Pour la construction d’une centrale d’énergie renouvelable d’une capacité de 6.000 mégawatts (MW) dans la région de Dakhla-Oued-Eddahab, le groupe émirati Taqa prévoit d’investir environ 100 milliards de dirhams pour  Ce complexe qui devrait être opérationnel dans une quinzaine d’années est dédié à la production d’hydrogène vert.

Taqa Morocco confirme son mégaprojet vert dans la région de Dakhla-Oued-Eddahab. Le groupe énergétique émirati prévoit d’investir 10 milliards de dollars (environ 100 milliards de dirhams) pour la construction d’une centrale d’énergie renouvelable. d’une capacité de 6.000 mégawatts (MW) dans le sud du Maroc

Essor ‘’fulgurant’’ de Dakhla

Le média italien Forbes Italia,  mettant en exergue les richesses et le potentiel naturel de la perle du sud du Maroc, écrit que « les eaux de l’Atlantique conjuguées à un climat exceptionnel font de Dakhla un chantier ouvert » de l’économie marine marocaine et une destination touristique internationale en « forte croissance »,

Le Royaume du Maroc investit « sans relâche » pour hisser Dakhla en un hub économique, touristique et sportif, relève-t-il, notant que le développement de cette ville « magique » et « généreuse » contribue à la croissance de toute la région.

Évoquant les projets hôteliers et portuaires lancés récemment, le site spécialisé assure que « Dakhla avance à grande vitesse ».

Parmi ses domaines « d’excellence », figure, par ailleurs, l’élevage des huîtres, poursuit Forbes Italia, relevant que « les fruits de mer qui naissent ici sont de haute qualité, grâce notamment à la température stable de l’eau, à la qualité globale du milieu marin et aux pratiques de culture durables et contrôlées adoptées par le Royaume ».

Contribuant à diversifier l’économie locale,  cette activité a également suscité un intérêt au niveau international, en particulier, compte tenu de la demande croissante des huîtres à l’échelle mondiale, poursuit-on.

Avec un climat unique, à la fois chaud et venteux, la ville de Dakhla est également une destination idéale pour les amateurs de sports nautiques, en particulier pour les amateurs de kitesurf, précise le site.

Dakhla et Vibo Valentia signent un accord-cadre de partenariat

Intensifier la coopération entre l’Italie et le Maroc dans les domaines économique, culturel, touristique et sportif, tel est l’objectif de l’accord-cadre tripartite de partenariat signé ce  samedi 21 janvier 2023   entre la commune de Dakhla, la commune de Vibo Valentia et la Fondation Calabria Roma Europa a été

La commune de Dakhla, la commune de Vibo-Valentia et la Fondation Calabria Roma Europa ont conclu un accord-cadre de partenariat, samedi 21 janvier 2023, faisant  suite au jumelage signé le 14 mars 2022 en Italie entre Dakhla et Vibo Valentia. Cet accord a été paraphé par le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatallah, la maire de Vibo Valentia, Maria Limardo, et le président de la Fondation Calabria Roma Europa, Dominico Naccari.

Selon les trois parties, cet accord ouvre des perspectives prometteuses pour la consolidation des échanges entre les acteurs touristiques, culturels, scolaires, universitaires, sociaux et économiques, publics et/ou privés des deux pays. Conformément à l’accord   ces échanges, , peuvent prendre la forme de rencontres périodiques, d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques dans les domaines d’intérêt commun entre les élus et les représentants des deux collectivités, et incluent le soutien aux échanges initiés par les différents acteurs du présent accord (universités, associations, acteurs économiques et associations culturelles, etc.).

Après avoir été reçue par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, pour examiner les possibilités d’investissement dans la région,  la délégation italienne suivi des exposés et effectué des visites de terrain pour s’enquérir de près des potentialités de la région et de ses infrastructures.    

Dakhla abrite la 2e édition de la Caravane régionale durable

« Promotion et sensibilisation à l’adoption des technologies propres et au développement des projets verts », tel est le thème adopté pour la 2e édition de la Caravane Régionale Durable aura lieu qui aura lieu le 20 janvier à Dakhla.

Après une première édition réussie dans la Région de Souss- Massa  la 2e édition de la Caravane Régionale Durable s’invite à Dakhla. Initié par le Cluster ENR sous l’égide du ministère de la Transition énergétique et du développement durable, en partenariat avec le CRI Dakhla Oued Eddaheb, et avec le soutien du ministère de l’Industrie et du commerce, du Conseil Régional Dakhla Oued Eddaheb et de la Chambre Africaine du Commerce et des Services, cet événement vise la promotion et la sensibilisation à l’adoption des technologies propres, selon un communiqué des organisateurs.

L’édition de Dakhla  a pour objectif de mettre en avant le potentiel d’investissement dans les filières vertes de la région et de présenter les principaux projets prévus et ceux en cours de développement (solaire, éolien, dessalement …)..Ce sera également l’occasion de promouvoir l’adoption des technologies propres et le développement de projets verts auprès des opérateurs économiques du territoire, tout en maximisant les opportunités business et facilitant la mise en relation avec les fournisseurs de solutions et les organismes de financement sur place, a-t-elle ajouté.

Dans le programme de l’évènement,  il est également prévu d’organiser une rencontre avec les institutions de financement afin d’échanger autour des mécanismes de financement verts et les différents programmes d’appui et d’accompagnement mis en place en faveur des entreprises opérant dans le secteur.

Première édition du «Dakhla Green Week» en commémoration de la Marche verte

Du 1er au 6 novembre prochain, la région de Dakhla-Oued Eddahab commémore le 47e anniversaire de la Marche verte à travers le lancement de la première édition du «Dakhla Green Week», une semaine riche en évènements culturels, sportifs, festifs et sociaux. La région affiche ainsi sa volonté à préserver les valeurs sacrées de ce symbole de forte cohésion entre le Trône et son peuple et des constantes du nationalisme royal marocain. Nouvelle incarnation de la réussite du nouveau modèle de développement des provinces du sud du Maroc et vitrine du soft power de la diplomatie marocaine, la ville de Dakhla conforte également sa volonté d’œuvrer de manière collective en faveur du développement durable globale.
Les différentes places de la ville de Dakhla accueilleront pour cette première édition des soirées musicales rythmées par une sélection d’artistes locaux et nationaux, qui exprimeront leur mobilisation et leur attachement à défendre notre intégrité territoriale. La sélection musicale véhiculera de forts messages et valorisera le patrimoine artistique et culturel Hassani en tant que levier du nouveau modèle de développement du Sud, mais également de différents horizons tels que la fusion, le chaabi, ou encore un répertoire marocain diversifié donnant lieu à un festival éclectique. Pour le bonheur des plus petits, les esplanades donneront accès à un village enfants proposant des animations ludiques, des ateliers d’activités manuelles et artistiques, des mini-spectacles et aussi des sessions de sensibilisation et d’inculcation des bonnes manières de l’utilisation de l‘eau surtout en plein désert et en pleine période de sécheresse. Une dimension particulière d’engagement et de défi sera accordée à cette première édition, à travers l’organisation d’une course à pied sur 10 km, appelant à la participation des femmes et des hommes et même des plus petits. Bénéficiant du concours de la Fédération nationale de l’athlétisme, cette course vise à commémorer cet esprit d’engagement d’une marche verte porteuse d’innombrables enseignements de civisme et de paix, elle sera couronnée par l’attribution de prix sous forme de chèques distribués aux six premiers de cette course.