Dakhla samedi 20 avril 2024 Inscription à la newsletter

Recherche

Aéroport de Dakhla: Le trafic des passagers en hausse de 19% en janvier (ONDA)

Pendant le mois de Janvier 2024, l’Aéroport de Dakhla a enregistré une hausse de 19% du trafic de passagers en comparaison avec la même période de l’année précédente, indique l’Office National des Aéroports (ONDA).

Ainsi, l’aéroport de Dakhla a accueilli 21.135 passagers en janvier 2024, contre 17.769 durant la même période de l’année 2023, précise l’ONDA dans un communiqué.

A l’échelle nationale, le trafic aérien entame l’année 2024 sous de bons auspices avec un volume de trafic commercial de 2.277.827 passagers, en hausse de 15% par rapport à janvier 2023. Un dynamisme tiré par le marché international avec plus de 2 millions de voyageurs, qui représente 91% du trafic aérien global.

Tombée de rideau sur la 10e édition du Raid Solidaire Sahraouiya

Le rideau est tombé sur la  10e édition du Raid Solidaire Sahraouiya. Dans une cérémonie qui s’est déroulée sous la présidence du Wali de la région de Dakhla-Oued Ed-Dahab au Palais des Congrès de Dakhla, le  vendredi soir au Palais des Congrès de Dakhla, il a été procédé à la remise des prix aux gagnantes de la compétition, un tirage au sort au profit de 3 associations et un appel aux dons au profit de SOS Villages d’Enfants Maroc pour la construction de leur premier village à Dakhla.

Le podium de la compétition a été remporté par le binôme Salomé Raffi et Elise Pollini pour l’association sinéquanone, suivies d’Amal Adyel et Narjiss El Fassi pour SOS Villages d’Enfants Maroc. La troisième place a été remportée par Umbyiyie Ernestine et Imoro Rahina Wintina pour l’association FXB Rwanda. 

Quant aux tirage au sort pour les associations, il a été remporté par trois binômes: Admila Eneida Lopes (Cap-Vert) et Fanny Saïda Andriamialisoa (Madagascar) de l’association pour le développement de Fonte Lima (APDFL), Sarah et Amrance Tanteliniaina (Madagascar) de l’association Tsara Fo pour l’aide de Madagascar, ainsi que Marine Gibard et Suzanne Cariant (France) de l’association Golden Blocks. Les gagnantes ont remporté un chèque de 7.000 DHS chacune au profit de leurs associations.

La cérémonie a également connu la signature de deux conventions entre SOS Villages d’Enfants Maroc et deux associations locales de Dakhla pour permettre à leurs jeunes bénéficiaires de profiter des espaces ludiques du prochain Village SOS Dakhla, dont la construction commence bientôt.

Ces associations sont le bureau régional de la ligue marocaine de protection de l’enfance  et l’association Taiba pour les œuvres sociales.

Ces deux conventions ciblent l’échange de connaissance et d’expertise entre les signataires, dans le but d’offrir un meilleur avenir aux enfants et familles bénéficiaires de la région.

Enfin, un appel a dons a été lancé au profit de SOS Villages d’Enfants Maroc, pour le financement du projet de construction de son village de Dakhla, qui compte pour le 6e au Maroc et le 1er dans les provinces du Sud.

Dakhla abrite le premier forum scientifique sur la pédagogie de la culture hassanie

Organisé par l’équipe de recherche et de formation dans le patrimoine et la culture du Sahara, en collaboration avec l’Académie régionale d’éducation et de formation et la faculté des sciences de l’Éducation de l’Université Mohammed V de Rabat, le premier forum scientifique sur « la pédagogie de la culture hassanie » a débuté à Dakhla.

Sous le thème « La culture Hassanie dans l’éducation et la formation : réalisations et aspirations », le forum qui déroule pendant trois jours, rassemble chercheurs et universitaires. Le coordinateur général du forum, Il comprendra des sessions sur l’intégration de la culture hassanie dans le système éducatif régional, le défi de l’école de qualité et d’équité, ainsi que les moyens d’établir l’identité culturelle hassanie à travers les programmes éducatifs dans les provinces du sud. Des partenariats institutionnels, associatifs et individuels, ainsi que des initiatives régionales et locales, sont soulignés comme des réussites dans l’intégration de la culture hassanie dans l’éducation.

La séance d’ouverture s’est déroulée en présence des représentants de l’AREF de Dakhla-Oued Eddahab, de la Commission régionale des droits de l’Homme, du Conseil communal de Dakhla, et de chercheurs. Le forum comprendra également la signature du livre « Culture hassanie : Charges éducatives et demande d’intégration dans le système éducatif ».

Essor ‘’fulgurant’’ de Dakhla

Le média italien Forbes Italia,  mettant en exergue les richesses et le potentiel naturel de la perle du sud du Maroc, écrit que « les eaux de l’Atlantique conjuguées à un climat exceptionnel font de Dakhla un chantier ouvert » de l’économie marine marocaine et une destination touristique internationale en « forte croissance »,

Le Royaume du Maroc investit « sans relâche » pour hisser Dakhla en un hub économique, touristique et sportif, relève-t-il, notant que le développement de cette ville « magique » et « généreuse » contribue à la croissance de toute la région.

Évoquant les projets hôteliers et portuaires lancés récemment, le site spécialisé assure que « Dakhla avance à grande vitesse ».

Parmi ses domaines « d’excellence », figure, par ailleurs, l’élevage des huîtres, poursuit Forbes Italia, relevant que « les fruits de mer qui naissent ici sont de haute qualité, grâce notamment à la température stable de l’eau, à la qualité globale du milieu marin et aux pratiques de culture durables et contrôlées adoptées par le Royaume ».

Contribuant à diversifier l’économie locale,  cette activité a également suscité un intérêt au niveau international, en particulier, compte tenu de la demande croissante des huîtres à l’échelle mondiale, poursuit-on.

Avec un climat unique, à la fois chaud et venteux, la ville de Dakhla est également une destination idéale pour les amateurs de sports nautiques, en particulier pour les amateurs de kitesurf, précise le site.

La ligne directe Paris-Dakhla relancée

Après une interruption de plusieurs années, du fait de la pandémie Covid et après les démarches inlassables de M. Adel El fakir,  Directeur Général de l’ONMT pour convaincre les membres de  la compagnie aérienne française Transavia, celle-cia repris, en ce début de semaine  sa desserte aérienne directe entre l’aéroport de Dakhla et Paris, à raison de deux vols par semaine, le lundi et vendredi.

L’appareil  inaugurant    cette reprise a atterri à l’aéroport de Dakhla, en provenance de l’aéroport d’Orly-Paris avec à son bord 110 passagers, dont des membres de la communauté marocaine établie en France et des touristes venus découvrir les atouts de la perle du Sud.

Une cérémonie d’accueil a été organisée à cette occasion, en présence du directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El fakir, du président-directeur général de Transavia-France, Olivier Mazzucchelli, du commandant de la plateforme aéroportuaire de Dakhla, Abdelmounaim  Aoutoul et de plusieurs responsables locaux.

Dans une déclaration à la presse, Olivier Mazzucchelli, s’est dit heureux de relancer cette ligne directe Dakhla-Paris après avoir été suspendue en raison de la pandémie du Covid-19.

“Nous avons augmenté la cadence, avec cette fois deux fréquences par semaine”, a-t-il précisé, notant que cette ligne aérienne devra conforter l’attractivité touristique de la région de Dakhla-Oued Eddahab et son positionnement sur l’échiquier touristique international.

Pour sa part, le secrétaire général du Conseil régional du tourisme de Dakhla-Oued Eddahab, a indiqué que la relance de cette desserte directe aura des retombées économiques positives, notamment dans le secteur touristique.

Les Îles Canaries souhaitent la reprise de la ligne maritime Tarfaya-Fuerteventura

Le président du gouvernement autonome des Îles Canariesest attendu au Maroc, le 15 et 16 mars. Sur l’agenda d’Angel Victor Torres figure notamment le projet de la réouverture de la liaison maritime Tarfaya-Fuerteventura, fermée depuis 2008, annonce ce vendredi le média local Noticias Fuerteventura.

A l’occasion d’une session du Parlement, organisée en mai 2022, Torres avait déjà annoncé son intention d’aborder cette question avec la partie marocaine lors de sa visite au Maroc, prévue alors en été dernier, rappelle la même source. Finalement son déplacement à Rabat a été reporté.

La reprise de la ligne maritime revêt une importance capitale pour le gouvernement et les milieux d’affaires à l’archipel. En novembre 2021, le président du conseil municipal de Fuerteventura, Sergio Lloret avait assuré que les installations portuaires de Tarfaya sont en «parfait état pour rétablir la ligne maritime».

Au lendemain de l’annonce de la visite de Torres à Rabat, un groupe d’entrepreneurs aux Iles Canaries a créé l’«Association canarienne des amis du Maroc (ACDAM)» dont l’objectif est de promouvoir les relations économiques avec le royaume.

Un an après son lancement, en 2007, la ligne Tarfaya- Fuerteventura a été fermée en 2008 suite à un accident maritime du navire qui effectuait la liaison.

Pour rappel cette ligne était très appréciée des MRE originaires des régions du sud marocain.

Tourisme à Dakhla.Les hôteliers se mobilisent pour accompagner la croissance du secteur

Une réunion a été tenue entre le Wali de la région de Dakhla Oued Eddahab et les plus grands groupes hôteliers pour réfléchir à une nouvelle approche pour accompagner le dynamisme du secteur du tourisme dans la région, tenant compte de l’augmentation attendue du volume d’hébergement hôtelier dans les prochaines années.

Cette nouvelle approche s’articule sur le renforcement de la coordination entre les professionnels pour promouvoir le potentiel naturel et culturel de Dakhla, ainsi que ses infrastructures d’accueil de haut niveau, l’amélioration de la connectivité aérienne de région et l’ouverture sur de nouvelles compagnies aériennes.

Outre une deuxième ligne aérienne que la RAM devrait mettre en place pour renforcer la liaison de Dakhla avec le continent européen, les professionnels du secteur ont mis l’accent sur la nécessité de diversifier la desserte aérienne de la région en s’ouvrant sur « Air Arabia », « Ryanair », » EasyJet », « Transavia » et « Binter »,

Pour appuyer cette nouvelle approche, les grands groupes d’hôteliers de la région ont décidé de créer une « L’Association des hôteliers de la région de Dakhla », visant la valorisation du potentiel touristique de la région, l’amélioration de l’attractivité des produits touristiques et l’accompagnement des efforts de promotion du secteur.

Pour rappel, le nombre de nuitées dans les hôtels classés de Dakhla est passé de 44 000 en septembre 2020 à près de 90 000 au cours de la même période en 2021, soit une augmentation de près de 101 %. Environ 5 926 touristes ont été enregistrés à l’aéroport de Dakhla au cours des neuf premiers mois de 2021 contre 4 207 touristes durant la même période en 2020.

Dakhla Attitude

Lové contre les flancs d’une dune de sable, Dakhla Attitude est situé sur la Pointe du Dragon. Un emplacement idéal qui le protège ainsi que ses hôtes des caprices du vent de la région.

Elevé au rang d’établissement culte peu de temps après son ouverture, Dakhla Attitude est plébiscité aussi bien par les amoureux des sports de glisse que les amateurs des escapades placées sous le signe du farniente. Ici, les adeptes des ambiances raffinées seront séduits par les bungalows VIP offrant des vues panoramiques sur la lagune tandis que les bungalows du Dragon Camp combleront les aficionados des atmosphères désert chic. Quant aux bungalows de Windhunter Camp, proches de l’eau et offrant une vue plongeante sur le lagon, ils ont la préférence des sportifs.  Côté restauration, Dakhla Attitude propose un bar pieds dans l’eau, un bar-discothèque ainsi qu’un restaurant dont la carte est composée de plats élaborés exclusivement avec des produits locaux. Ce must see de la région accueille aussi un spa, un surf shop et une multitude d’activités de plein air.

Dakhla Attitude
11, Avenue Al Moukawama, Dakhla.
Tél. : 06.61.83.50.10
www.dakhla-attitude.ma

Dakhla Club

« Un lieu de détente et de dépassement de soi » dit la brochure de l’hôtel. Force est de constater que la description n’est pas surfaite. Situé à 100 mètres des eaux cristallines de la lagune, Dakhla Club comprend 53 bungalows balnéaires, allant du l’hébergement « standard » mais confortable d’une superficie de 50 m² au luxueux bungalow de 70 m² offrant une vue époustouflante sur la mer. Côté sport, l’hôtel propose des cours de kitesurf et accueille KBC, un club partenaire de kitesurf mais aussi un kite shop. Aux heures de repas, les palais délicats seront comblés grâce à une cuisine à la fois savoureuse et healthy, locale et méditerranéenne. Et, pour finir sa journée en beauté, quoi de mieux qu’une séance de hammam ou de sauna au spa de l’hôtel, idéalement suivie d’un massage ? Résolument éco-friendly, Dakhla Club s’engage en faveur des énergies vertes dans une région aux écosystèmes riches mais fragiles. Pour preuve, le toit de son restaurant est tapissé de 300 m2 de panneaux photovoltaïques permettant d’alimenter l’établissement en électricité.

Dakhla Club
Pointe du Dragon PK 28. 73000 Dakhla.
Tél. : 06 61 80 72 93
www.dakhlaclub.com

Dakhla Evasion

Bienvenue à Dakhla Evasion ! C’est exactement au PK 27 que se trouve cet hôtel composé de 28 bungalows. De couleur ocre, ils se fondent parfaitement dans le paysage et semblent sculptés dans la dune qui les protège du vent. Dakhla Evasion propose quatre type d’hébergements : des cabanons de 14 m² pour les petits budgets, des bungalows de 20 m² disposant d’une terrasse avec une vue sur la lagune, des bungalows de deux chambres pour un séjour en famille ou entre amis et des chalets de 28 m² majestueusement perchés en haut de la dune. Le restaurant de l’établissement propose une cuisine locale et internationale tandis que le bar est ouvert toute la journée et permet de siroter cocktails et jus de fruits frais en terrasse ou au bord de la piscine. Une boutique spécialisée en kitesurf, un spa, un club pour enfants ou encore des activités d’équitation viennent compléter l’offre de cet établissement spécialisé dans les séjours placés sous le signe du kite.

Dakhla Evasion
PK 27, Dakhla
Tél. : 06.61.41.16.34
www.dakhla-evasion.com